Archive by Author

L’utilisation de la fleur de soufre pour lutter contre l’oïdium

L’oïdium est un ennemi redoutable aussi bien dans les vergers, les potagers ou dans les jardins. C’est en effet un champignon de la famille érysiphacée qui attaque surtout les feuilles. L’oïdium est aussi appelé la maladie du blanc du fait que le champignon est de couleur blanche et recouvre les feuilles, les fruits et même les fleurs. Sa prolifération se déroule surtout durant les temps secs, mais avec un taux d’humidité qui permet sa multiplication. Il existe de nombreux traitements pour se débarrasser de l’oïdium, mais la fleur de soufre a déjà fait ses preuves sur son efficacité à éradiquer ce type de champignon.

Pourquoi le soufre ?

Le soufre est un produit qui a été utilisé depuis bien des siècles, soit avant Jésus Christ, pour traiter la pyrale de la vigne. Il possède plusieurs propriétés :

  • c’est un fongicide
  • c’est un désinfectant
  • c’est un produit peu nocif, adapté à la culture biologique

Dans le traitement de la propagation des champignons, le soufre agit en tant que fongicide. Il pénètre directement dans ces champignons et effectue plusieurs actions :

  • il ralentit la croissance et le développement du champignon
  • il les détruit
  • il empêche la formation d’une nouvelle souche de champignons

Le soufre en tant que fongicide peut se présenter sous deux formes : en poudre et en liquide

Le soufre pour éliminer l’oïdium

Le soufre est le principal produit utilisé dans le traitement de l’oïdium. Son caractère peu agressif, mais avec une action rapide aide à éliminer ce champignon. Il est à noter que l’oïdium peut provoquer un désastre, car il s’attaque surtout aux jeunes feuilles et les déforme. Comment utiliser le soufre contre l’oïdium ?

Il est important de suivre quelques points essentiels afin que le soufre puisse agir efficacement :

  • choisir une température entre 23 et 25 °C pour l’application du soufre, tout en évitant les journées très ensoleillées. En effet, le soleil avec le soufre peut entraîner des brûlures pour les feuilles. Le mieux est d’effectuer le traitement tôt le matin ou en soirée.
  • Il est à noter que le soufre n’agit pas ou agit très peu sur les champignons, dont l’oïdium, à une température en dessous de 18 °C
  • Dans certains cas, pour la poudre à diluer il suffit uniquement de mettre le produit près de la plante. Le soufre dégagera de la vapeur qui éliminera l’oïdium.
  • Pour traiter l’oïdium, il est important de renouveler l’application pour en venir à bout. Cela est dû au fait que l’efficacité du soufre est limitée à 8 jours au maximum.

Il est également possible d’utiliser le soufre en tant que traitement préventif de l’oïdium. Il faut savoir que lorsque la température va au-delà de 20 °C, le risque de l’apparition de l’oïdium est élevé. Dans les potagers en outre il est appliqué au préalable notamment sur les courges, les potirons ou encore les concombres…

Outre sa capacité d’agir sur l’oïdium, le soufre constitue un bon produit, car il ne traite pas uniquement, mais apporte aussi des éléments fertilisants aux plantes. Toutefois, il ne faut pas exagérer.